Edouard Dufour (1855-1924) Version imprimable Suggérer par mail
Alpiniste de la première heure, à l’âge de dix-huit ans, Edouard Dufour, en compagnie de ses amis Javelle et Béraneck*, explorait la région du massif du Trient.

Dès 1874, ils songent à en faciliter l’accès et projettent la construction d’un refuge.

En 1875, un emplacement est repéré près du lac d’Orny; ce fut Dufour qui en dirigea les travaux; vingt ans plus tard, Edouard Dufour collabora à la construction de la Cabane d’Orny actuelle; c’est pendant ses séjours à Orny qu’il fit, soit avec Javelle, soit avec d’autres amis, plusieurs ascensions dans le massif: Le Portalet par la face Nord, la Pointe des Ravines Rousses, la Petite Fourche, etc. (L. Seylaz)

Edouard Dufour était un modeste, il ne se mettait jamais en avant que pour rendre service à ses collègues et à sa chère société.

Jusqu’aux derniers jours de sa vie, il fut un membre assidu de notre réunion et de nos manifestations.

Il aimait revivre ses souvenirs d’alpiniste en étant avec nous; récits des courses, projections, tout l’intéressait; lorsqu’en décembre 1920, la section des Diablerets l’acclama membre honoraire, il en fut infiniment touché et ne pouvait cacher son émotion; il disait: «Je n’ai rien fait pour mériter un pareil honneur.», et il ajoutait: «C’est pour moi le plus beau jour de ma vie.»

Par sa vie clubistique, pour son amour pour la montagne, par son dévouement à la cause qui nous est chère, Edouard Dufour a bien mérité du Club Alpin.

Puisse la cabane, construite grâce à sa générosité, montrer aux générations actuelles et futures d’alpinistes, l’exemple d’un homme profondément bon, fidèle à ses amis, dévoué à sa chère Société.

M.B.   
* orthographe incertaine